Poules en folie !!!
Bonjour, bienvenue sur le forum " Poules en folie", pour pouvoir accéder a l’intégralité du forum venez nous rejoindre en vous inscrivant et en vous presentant dans la rubrique"Présentation", nous serons heureux de vous compter parmi nous!A bientôt
Poules en folie en vidéo
Voir la vidéo en cliquant ici !!!

Montage par notre chère membre "Alix" Merci à toi !!!
Carte "Poules en Folie"
Inscris-toi géographiquement !!! En cliquant ici !!!

Ceci pour savoir d’où tu es à part rapport à chez moi !!!

les problemes et maladies des poules

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

les problemes et maladies des poules

Message par 50ludo50 le Dim 26 Juin - 11:07

Les problèmes et les maladies des poules

L'éleveur amateur trouvera ici la description et les solutions de quelques problèmes courant des poules: le picage, l'absence de plumes, la galle des pattes, la coccidiose, des oeufs à la coquille trop fine et des poussins aux pattes tordues ou écartées.

«« La plumaison des poulets Table des matières L'utilisation de la poule »»

Sommaire de la page

Le picage, voire le cannibalisme
La galle des pattes
La coccidiose
Le coryza
La maladie de Newcastle
La maladie de Marek
La bronchite infectieuse
Les œufs ont une coquille trop fine
L'absence totale ou partielle de plumes
Une patte de poussin tordue
Les 2 pattes du poussin sont écartées

Picage, voire cannibalisme

Le picage peut être un petit problème mais peut également devenir un gros problème au sein de l'élevage.

Parmi les causes possibles, on notera:

une forte densité de volaille
une trop forte température dans les locaux d'élevage
une trop forte lumière dans les locaux d'élevage
une carence alimentaire en protéines
un manque de nourriture et/ou d'eau
selon certaines sources, le fait que la poule n'ait pas les moyens de prendre des bains de poussière

Les solutions sont relativement évidentes. En ce qui concerne la carence en protéines, il suffit de réviser l'alimentation de manière à fournir un taux de protéines supérieur.

La galle des pattes

Cette maladie est causée des parasites de type acarien qui s'installent sous les écailles des tarses, ce qui les déforment.

Des croûtes blanchâtres se forment sur les tarses; ce qui provoque des démangeaisons. Les animaux ont tendance à s'arracher les écailles.

Pour le traitement, il faut d'une part traiter les animaux avec un produit désinfectant: certains utilisent de l'huile de voiture! D'autre part, il faut nettoyer et désinfecter le poulailler. Les acariens ont tendance à s'installer dans les fentes et les fissures du bois. Ces produits se trouvent dans les magasins spécialisés.

La coccidiose

La coccidiose est une infection à protozoaires qui affecte la santé des volailles et des lapins.

Les coccidies sont des protozoaires microscopiques qui vivent dans la muqueuse intestinale des volailles, des lapins et du bétail causant de graves diarrhées et la morbidité.

Le coryza

Il se traduit par des éternuements, des écoulements. Les volailles secouent la tête pour essayer de se débarrasser de l'exsudat qui s'écoule des narines. L'inflammation s'étend aux paupières, les yeux sont gonflés et se ferment ; les malades ne s'alimentent plus et meurent si vous n'intervenez pas dès les premiers symptômes.
Cette maladie se guérit à l'aide d'antibiotiques à donner dans l'eau, dans la nourriture ou en injection. La guérison de certains sujets est parfois spectaculaire et se produit en 48 heures, mais d'autres sujets peuvent être affectés par ce coryza pendant plus longtemps.

La maladie de Newcastle

La maladie de Newcastle est due à un virus et se manifeste par des signes respiratoires (éternuement, écoulement nasal, toux) et des signes généraux (diarrhée, perte d'appétit, problèmes de posture, gonflements de certaines parties du corps,...). On peut aussi constater certaines anomalies de la coquille et/ou de la forme des oeufs. La maladie peut être confondue avec la grippe aviaire. Seul un laboratoire peut faire la distinction. La maladie touche de nombreux autres oiseaux, domestiques et sauvages (canards, oies, perroquets, perruches,...) La contamination se fait par les sécrétions et les fèces. Le sol, l'eau, les objets, les vêtements et les chaussures sont aussi à incriminer. Il n'y a aucun remède connu. Seul l'abattage et la désinfection des locaux peuvent être réalisé. Il existe un vaccin contre cette maladie; ceci s'envisagera aux environs du mois de septembre.

La maladie de Marek

Très répandue dans le monde et très contagieuse dans les années 1960, créant de grandes pertes dans les élevages. La maladie de Marek est un lymphome d’origine virale, associé à des tumeurs nerveuses ou viscérales. La première description remonte à 1907 en Hongrie, par le Professeur Marek.

Cette maladie est transmissible uniquement au poussin inferieur a 2 mois. Si vous ammener un poussins de plus de 2 mois dans une zone fortement contaminé, il ne risque rien, il est naturellement immuniser ^^
la maladie peux mettre plusieurs mois a se develloper voir meme ne jamais se develloper mais en general le plus grand nombre de mortalité depasse rarement l'age de 3 mois.
la maladie n'est pas transmissible dans l'oeuf.

Diagnostiques : La paralysie des pattes, la plupart du temps en grand écart, (souvent une patte en avant l'autre en arrière).
Paralysies flasques du cou, parfois des ailes, selon la situation des tumeurs, très souvent sur l'arbre nerveux.
Décoloration de l’iris.

L'autopsie est facile, les nerfs périphériques sont atrophiés, ainsi que les organes, (foie, reins, poumon, rate, ovaire), faire attention à la peau, c'est dans les follicules plumeux que le virus se multiplie le plus.
On comprend aisément que par secouages et battements d'ailes, le virus est largement diffusé.
A savoir : Un sujet atteint qui ne développe pas la maladie ou qui en guérit, continu de diffuser le virus, on dit alors qu'il s'agit d'un porteur sain.
La seule solution réside dans la vaccination.
le vaccin utiliser est lyomarex (a faire a la naissance et rappel a 3 semaines)
Un flacon = 1000 doses , prix entre 10 et 15 euro
attention, une fois le produit dilluer, il est viable 1h !!!! apres poubelle Sad

Cela n'arrive pas qu'aux autres ! Vous pouvez avoir élevé durant trente ans des sujets sans problème et un jour, vous ramassez les cadavres à cause d'un oiseau sauvage infecté qui est venu partager quelques graines.
Un virus ne meurt jamais, il peut rester dix ans en terre, ce qui lui laisse le temps de trouver un corps pour se multiplier de nouveau.

La bronchite infectieuse

La bronchite infectieuse est une maladie virale contre laquelle on peut vacciner les poussins. Les symptômes sont des difficultés respiratoires avec un bruit de gargouilli, pouvant mener à la mort de la volaille.

Les poules pondeuses en activité peuvent pondre moins ou plus du tout. On peut constater certaines anomalies de la coquille (diformité, irrégularités ou même absence).

La contamination se fait par la voie des airs et/ou par l'éleveur.

Des œufs à coquille trop fine

Les coquilles d'œufs sont principalement constituées de calcium. S'il n'est pas fourni en suffisance dans l'alimentation, la coquille devient trop fine, voire même molle.

Le calcium ne peut être correctement absorbé que si du phosphore et de la vitamine D3 sont également présents en suffisance dans l'alimentation.

Le remède le plus simple est de fournir des coquilles d'huîtres broyées en supplément aux poules pondeuses. Ceci devrait solutionner rapidement le problème.

Absence de plumes

L'absence de plumes peut être dûe à plusieurs causes:

les plumes ne poussent pas
les plumes sont arrachées

Formation des plumes

Les plumes contiennent une quantité importante de soufre. Ce soufre provient d'un acide aminé particulier, la méthionine. S'il n'est pas présent en suffisance dans l'alimentation, des problèmes de formation des plumes peuvent apparaître. La méthionine est rarement présente en suffisance dans les graines et les céréales. Les aliments pour volaille contiennent généralement des suppléments en méthionine afin d'éviter ces problèmes.

Perte des plumes lors de la copulation

En saison de reproduction, le coq monte souvent sur le dos de ses poules. On peut donc constater que les plumes du dos des poules et celles du ventre du coq peuvent manquer.

Tout revient à la normale à la fin de la saison de reproduction.

Attaque de parasites

Certains parasites externes, tels que les poux, peuvent provoquer la perte des plumes.

Pour remédier au problème, il suffit de traiter les volailles avec un produit anti-parasitaires. Il ne faut pas oublier de nettoyer et désinfecter également le poulailler avec un produit adéquat.

Une patte de poussin tordue

Certains poussins de moins de 6 semaines présentent une patte tordue au niveau des articulations. Ceci est causé par une malformation du cartilage de l'articulation dont la cause doit être recherchée dans une carence alimentaire en plusieurs vitamines (dont la choline) et en manganèse.

Certains chercheurs pensent que le problème peut avoir également une composante génétique.

Ce problème est irréversible.

Les volailles plus âgées ne sont pas affectées par ce problème car les adultes sont capables de fabriquer la choline et n'ont plus besoin de la trouver dans l'alimentation.

Les 2 pattes du poussin sont écartées

Certains poussins éclosent avec les pattes écartées. La cause doit être recherchée dans les conditions d'incubation (température trop élevée) ou d'éclosion (le sol de l'éclosoir trop glissant).

On peut simplement relier les pattes avec un petit bout de laine passant en 8 autour des 2 pattes. Après quelques jours, tout revient en ordre et la laine peut être retirée.

50ludo50
Grand gallinacé
Grand gallinacé

Messages: 320
Date d'inscription: 09/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum